Sénégal FM dans votre langue

La dépendance aux produits extérieurs se conforte de 11,73% à fin novembre 2021

Le déficit commercial du Sénégal s’est détérioré de 11,73% en novembre 2021, d’après les données de l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD).

Sur les 11 premiers mois de l’année écoulée, l’ANSD indique une dépendance accrue de l’économie sénégalaise vis-à-vis des produits de l’extérieur, avec des échanges commerciaux évalués à 2  284,72 milliards fin novembre 2021, contre 2 044,82 milliards FCFA fin novembre 2020 selon le rapport de la structure publique publié début janvier.

Les données consultées indiquent un cumul considérable des importations à 4  849,58 milliards FCFA, soit une hausse de 725,83 milliards de FCFA, contre des exportations en progression de seulement 485,93 milliards FCFA, à 2 564,86 milliards FCFA. L’écart est donc important.

D’après ce que révèle la même source, le Sénégal a vendu sur le marché international durant la période sous revue, davantage de produits alimentaires, lesquels ont connu une hausse de 18,83% et le pays en a tiré 635 milliards FCFA.

La vente de l’or a progressé de 26,54%, les énergies et lubrifiants, de 11,19%, les matières premières animales et végétales de 39,96%, les matières premières minérales de 31,19% d’après les précisions du document. Quant aux exportations de produits finis destinés à la consommation, elles se sont élevées de 14%.

S’agissant de la forte augmentation des importations, l’Ansd renseigne qu’elle est liée aux produits pétroliers qui ont crû de 24,71%, le froment et méteil de 34,12% et les matières plastiques artificielles, qui ont été achetées avec une augmentation de 31,79% par rapport à la même période de l’année 2020.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

*

code

Publications liées

Actualités

L'info en continu sur SENEGAL FM 103.1
Live