Sénégal FM dans votre langue

La majorité des Sénégalais pense que les riches paient trop peu d’impôts

La plupart des Sénégalais jugent que le montant d’impôts que les gens ordinaires sont tenus de payer est trop élevé alors que les riches paient trop peu. 

Cette information est contenue dans l’enquête intitulé: « Impôts et taxes au Sénégal : Entre déficit d’informations et faible légitimité » réalisée par Afrobarometer et Consortium pour la recherche économique et sociale (Cres Sénégal) qui vient d’être rendue publique.

Devant cet état de fait, les citoyens qui ont été interrogés pensent qu’il est équitable d’imposer aux riches un taux d’impôts plus élevé que celui des gens ordinaires de sorte à financer des programmes en faveur des pauvres.

Ils affirment que les gens évitent « souvent » ou « toujours » de payer les impôts et taxes qu’ils doivent à l’Etat. Ce qui représente un manque à gagner énorme dans la collecte des ressources publiques destinées au financement des programmes de développement.

Quatre citoyens sur 10 environ estiment que la « plupart » ou « tous » les agents des impôts (38%) et les inspecteurs et contrôleurs dans les services de douanes, impôts et domaines, et trésor (43%) sont corrompus.

C’est ainsi que la moitié d’entre eux fait « partiellement » ou « beaucoup » confiance à l’administration fiscale.

Mais, confie l’étude, des majorités des Sénégalais accepteraient de payer davantage d’impôts afin de soutenir des programmes au profit des jeunes (58%), de recevoir de meilleurs services publics (51%) et de financer le développement du pays sur fonds propres au lieu des prêts extérieurs (79%).

D’où la plupart d’entre eux s’accorde sur le fait que les impôts collectés par l’Etat servent à améliorer le bien-être des citoyens.

Par ailleurs, les citoyens qui ont été interrogés dans le cadre de cette étude estiment qu’il est « difficile » ou « très difficile » de se renseigner sur les impôts et taxes qu’ils sont tenus de payer au gouvernement. 

Ils affirment qu’il est difficile de se renseigner sur la manière dont le gouvernement utilise les recettes fiscales. Avant de reconnaitre que les autorités ont toujours le droit d’imposer des impôts et taxes aux citoyens. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

*

code

Publications liées

Actualités

L'info en continu sur SENEGAL FM 103.1
Live