Sénégal FM dans votre langue

Les sanctions économiques contre le Mali nourrissent des craintes au Sénégal

Les sanctions économiques que la CEDEAO a prises contre les autorités maliennes suscitent des craintes au niveau du Sénégal. 

C’est à l’image des transporteurs sénégalais qui cachent mal leur désarroi après l’entrée en vigueur de ces mesures draconiennes.  

Intervenant sur la Rfm, Gora Khouma parle d’une situation de catastrophe qui peut être préjudiciable à l’économie. 

A son avis, le président Macky Sall doit savoir que le Mali et le Sénégal sont deux pays mais un seul peuple. Pour lui, « si le transport international est bloqué c’est l’économie qui est à l’arrêt ».

Même son de cloche pour M. Saly Samb, président de la communauté des sénégalais du Mali. Selon lui, ces mesures vont provoquer une flambé des prix, la cherté du cout de la vie dans contexte suffisamment secoués par les conséquences du Covid-19.

Basil Mbengue, un routier de l’axe Dakar-Bamako, actuellement bloqué à Kati, confirme la confusion qui anime les populations. A son avis, cette situation qui s’annonce difficile au Mali peut avoir des répercussions dans les pays limitrophes comme le Sénégal.

Les économiques qui n’ont pas été insensibles à cette situation expriment également leur crainte du fait que le Mali soit le premier client du Sénégal dans la zone CEDEAO.

Selon eux, les échanges entre les deux pays ce n’est pas moins de 464 milliards de F Cfa et le Mali représente 30% des exportations du Sénégal.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

*

code

Publications liées

Actualités

L'info en continu sur SENEGAL FM 103.1
Ecouter en direct