Sénégal FM dans votre langue

L’USAID fait 1 300 bénéficiaires en 4 ans

Géré par le gouvernement américain, par l’intermédiaire de l’Agence des États-Unis pour le développement international (USAID), le projet Suxali Jigeen a contribué, depuis quatre ans, à l’autonomisation et au leadership des femmes dans les régions de Thiès et de Diourbel.

Grâce à une ligne de crédit d’environ 50 millions de FCFA affectée au projet, 1 300 femmes ont eu accès à des prêts leur permettant de démarrer, renforcer et développer de petites entreprises.

C’est le bilan dressé ce 11 janvier à l’occasion de la cérémonie de clôture dudit projet organisée à Thiénaba. Le programme de crédit a été mis en place par l’Association rurale de lutte contre le Sida (Arls), partenaire locale de l’Usaid, qui était au cœur des interventions menées par le projet Suxali Jigeen pour appuyer les activités génératrices de revenus d’entreprises dont des femmes sont propriétaires ou gestionnaires. 

Évaluant le programme, Seynabou Diallo, économiste à l’USAID a fait savoir qu’il a permis aux femmes bénéficiaires d’améliorer les performances de leurs entreprises ainsi que leur conditions de vie.

« Les femmes reporters de Gindiku contribuent à soulever des questions essentielles comme l’accès des femmes au foncier et la participation des parents à la vie scolaire de leurs enfants. Elles s’intéressent même aux stratégies à adopter pour rester en bonne santé et en sécurité durant la pandémie », a déclaré Marieme Kairé, présidente de l’Arls.

A en croire la responsable, le programme Suxali Jigeen a également travaillé avec plus de 100 femmes dans 15 communes différentes, pour les préparer à briguer des fonctions électives au sein de leur communauté.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

*

code

Publications liées

Actualités

L'info en continu sur SENEGAL FM 103.1
Ecouter en direct